top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurcaroline.jdd.naturopathe

Envie de vitalité ? Pensez aux graines germées !


Fatigue, humeur en berne, manque d'énergie ou même infections à répétitions, toux ou rhume dont on arrive pas à se défaire... Ces inconforts sont le signe d'une vitalité défaillante.

Notre vitalité est entretenue par de nombreux moyens, à commencer par notre hygiène de vie : Bouger, respirer, être en contact avec la nature, se reposer sont les premières clés pour booster sa vitalité.

L'alimentation est bien sûr aussi essentielle pour une vitalité au top. Or, aujourd'hui il est fréquent que la manière dont nous mangeons ne nous apporte plus les nutriments dont nous avons besoin pour que notre organisme conserve sa pleine santé

 

UNE ALIMENTATION TROP PEU VITALISANTE

Plusieurs facteurs concourent à rendre notre alimentation inapte à nous apporter en suffisance l'ensemble des éléments essentiels à notre vitalité : nutriments et micro-nutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments) suffisants en qualité et en quantité, présence de phytonutriments (polyphénols et anti-oxydants) et richesse enzymatique.

Les produits issus de l'industrie agro-alimentaire et transformés par elle sont appauvris en éléments nutritifs et dépourvus de phytonutriments vivants : polyphénols, anti-oxydants et enzymes. Bien plus, la présence d'éléments chimiques tels que conservateurs ou exhausteurs de goût diminue la biodisponibilité des nutriments dans ce type d'aliments par leur caractère anti-nutritionnel.

Malheureusement, même en excluant de son alimentation les produits issus de l'industrie agro-alimentaire, notre alimentation reste pauvre en vitalité. D'une part, les modes de conservation, souvent trop longs, même dans des circuits "courts" et les modes de cuisson, souvent trop agressifs, ruinent la teneur en vitamines, phytonutriments et enzymes de nos aliments. D'autre part, la nature des sols épuisés par plus d'un demi-siècle d'agriculture intensive, n'est plus à même d'enrichir les végétaux en minéraux.


LA GERMINATION , SOLUTION "VITALITÉ"

La germination est un processus naturel de croissance des graines au cours duquel elles développent leurs principes actifs et leur valeur nutritionnelle en acides aminés, minéraux, vitamines, phytonutriments et enzymes. Ce processus peut à lui seul accroître les ressources nutritives des aliments végétaux : "On sait qu'avec la quantité de céréales qu'il faut pour nourrir une personne à partir de la viande, on peut nourrir sept personnes avec des céréales cuites et vingt personnes à partir de graines germées" (Tal Schaller, "Les Graines Germées).

Les enzymes : le processus de germination fait exploser le capital enzymatique des graines et active une énergie vitalisante ! Les enzymes sont des substances indispensables à la vie. Aucune transformation biochimique dans notre organisme ne serait possible sans la présence d'enzymes. Nous naissons avec un capital enzymatique qui s'épuise avec l'âge et en fonction de notre mode de vie et d'alimentation. Les enzymes sont aussi sensibles à la chaleur et tout mode de cuisson les fait disparaitre.

Consommer des aliments germés restaure notre capital enzymatique et soutient les processus biochimiques de notre organisme comme la digestion.

Germination et prédigestion : la richesse enzymatique des graines qui explose lors de la germination enclenche un processus de prédigestion des différents nutriments, lipides, protéines et glucides. Ce phénomène allège le travail des organes tels que l'estomac, le pancréas ou le foie. Même le gluten, cette protéine insoluble, gluante et visqueuse, responsable à elle seule d'intolérances alimentaires et de souffrance digestive, est métamorphosée en acides aminés libres.

Vitamines, phytonutriments, minéraux et oligo-éléments : la germination accroit de manière importante les teneurs en vitamines des graines, surtout les vitamines B et C, ainsi que les phytonutriments. Pour les minéraux, seuls le Zinc et le Phoshore augmentent. Les autres éléments restent stables ou diminuent parfois légèrement mais cependant, le processus de germination augmente la biodisponibilité de tous les minéraux et en facilite donc l'assimilation par l'organisme. En ce qui concerne les oligo-éléments, la germination les multiplient par +/-,10


LA GERMINATION EN PRATIQUE

Quelles graines choisir ? les graines doivent être de qualité biologique, elles doivent être propres, c'est à dire dépoussiérées, sans brisures, exemptes de biotoxines (insectes) et de mycotoxines (levures et champignons). Elles doivent aussi être intégrales, fraiches et mûres. Les graines de la plupart des végétaux peuvent germer : légumes, céréales, légumineuses, luzernes, bulbes, oléagineux, aromates.

Quel matériel nécessaire ? Outre les graines, de l'air et de l'eau pure, le matériel de germination est assez simple. On trouve dans le commerce des bocaux assortis de leur couvercle munis d'une grille et un support qui permet de laisser l'eau s'écouler hors du bocal et à l'air de passer sans que les graines n'obstruent complètement la grille. Ce système peut être facilement reproduit en "home-made" à l'aide d'un bocal en verre, d'un tulle maintenu par un élastique pour le fermer et d'une assiette creuse dans laquelle le bocal peut égoutter et conserver de l'aération.

Le processus:

  • Le trempage : première et indispensable étape de la germination, elle est en soi déjà une possibilité de revitaliser la graine. Même si vous n'avez pas le temps de laisser germer les graines, les faire tremper active déjà tout le potentiel vital de la graine et surtout dissous les substances anti-nutritionnelles qui protège la graine. L'eau de trempage doit être pure, tempérée et les graines doivent tremper dans un grand volume d'eau. Le temps de trempage nécessaire varie en fonction de la sorte de graines. En règle générale, plus la graine est grosse, plus long est le temps de trempage.

  • Le premier rinçage : au bout du temps de trempage, l'eau doit être évacuée et les graines abondamment rincées.

  • Dans le germoir, les graines doivent être placées de manière telle que l'eau puisse s'écouler et que l'air puisse circuler.

  • L'arrosage se fait deux fois par jour en immergeant les graines dans l'eau et en laissant s'écouler l'eau. Ce processus d'arrosage régulier incite les graines à faire des pousses plutôt que des racines.

  • Durée de germination: chaque type de graine a sa durée de germination et sa taille de pousse idéale

  • Conservation : lorsque les pousses sont à bonne taille, les immerger dans une grande quantité d'eau afin de les rincer et que les graines non-germées restent au fond. On les jette avec l'eau. Les germes et les pousses sont égouttés puis conservés au réfrigérateur dans une boite hermétique. L'humidité doit être minimale. Le temps de conservation équivaut généralement à celui de la germination. Le nez est le meilleur détecteur de la fraicheur des graines. Si l'odeur n'est plus fraiche, elles sont à jeter.

QUELQUES GRANDS CLASSIQUES

  • L'ALFALFA

Cette graine de la famille des Luzernes est la star de la germination. Son rendement (x10) est excellent et sa germination aisée.

Durée de trempage : 4 à 6h

Durée de germination : 5 à 7 j.

Elle contient tous les acides aminés essentiels, des vitamines A (beta-carotènes), certaines vitamines B, de la vitamine C, D, E, K, de la choline, de la Silice et des phyto-oestrogènes



  • LES LENTILLES

Les lentilles appartiennent à la famille des légumineuses. Grâce au trempage et à la germination, les lentilles peuvent être consommées crues, ce que la présence de phytochimiques relativement toxiques interdit sans cela.

Durée de trempage : 10 à 12h00

Durée de germination : 3 à 6 j.

Les lentilles germées sont très riches en minéraux hautement biodisponibles : fer, potassium, phosphore, calcium, magnésium, zinc. Elles contiennent aussi des vitamines A, C, E et la plupart des principales vitamines B.

  • LE SARRASIN

Considéré à tort comme une céréale, le sarrasin appartient à la famille des polygonacées. La germination de cette graine révèle une belle concentration en polyphénols : rutine, quercétine et bioflavonoîdes.

Durée de trempage : 10h

Durée de germination : 4 à 5 jours

Le sarrasin germé contient 8 acides aminés essentiels dont le tryptophane. Il est plus riche en calcium que le blé et contient en outre potassium, sélénium, fer magnésium et zinc.


COMMENT CONSOMMER LES GRAINES GERMÉES

Le plus simplement du monde : les graines germées s'accordent avec quasiment tous les mets. Elles viennent en accompagnement et parfois, selon les espèces, en assaisonnement : les graines de radis ou de poireaux par exemple sont relevées et piquantes. On peut en saupoudrer les salades, les soupes, les autres légumes, les poissons. Elles peuvent être dégustées sur un toast ou un crackers avec citron et huile d'olive. Elles peuvent entrer dans la composition de tartare (d'algues, par exemple) ou de tapenades (olives, tomates séchées,...). Seule contrainte : ne pas les cuire : la cuisson leur ferait perdre la plus grande part de leur vitalité !


 

Envie d'approfondir le sujet ?

  • Les graines germées : Santé, vitalité et beauté, Dr Christian Tal Schaller

  • Vitalité et Graines germées, Ludmilla de Bardo


55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page