Rechercher
  • caroline.jdd.naturopathe

Le Miam-Ô-Fruit : de la Vie dans l'assiette !

Envie de changer ses habitudes de petit-déjeuner ?

Envie de commencer sa journée en mangeant vivant, en apportant à son organisme tout ce dont il a besoin en nutriments essentiels, vitamines, minéraux, enzymes mais aussi en acides gras indispensables pour bien penser mais aussi pour une belle peau, un teint lumineux ?

Le Miam-Ô-Fruit, recette élaborée par France Guillain (Naturopathe française), est une préparation simple à base de fruits, de graines, d'oléagineux et de bonnes huiles.

Ce repas est un véritable régénérateur cellulaire avec des effets positifs sur le métabolisme dans son ensemble, mais aussi sur la peau, les cheveux, les os, les cartilages, les gencives, la silhouette. Mais attention, chacun des composants de cette préparation ainsi que son mode de préparation a son importance et il s'agit de respecter rigoureusement la recette.

Ingrédients et apports

La préparation se fait à base de banane, riche en protéines végétales, en potassium et en tryptophane, le précurseur de la sérotonine, l'hormone du bonheur. Ecrasée, la banane permet d'émulsionner parfaitement l'huile de la recette pour que ses minuscules gouttelettes puissent être plus facilement assimilées par nos cellules. On choisit l'huile de colza pour son excellent équilibre Oméga 6 / Oméga 3. Le jus de citron apporte la vitamine C indispensable pour éviter l'oxydation des omégas 3 et 6. Les graines de lin apportent le complément d'Oméga 3 dont nous manquons très généralement. Les graines de sésame sont pourvoyeuses de calcium. Les graines de lin et de sésame, pour pouvoir être assimilées, doivent être broyées finement mais les graines broyées s'oxydent plus vite : on prépare donc la quantité de graines broyées pour une semaine. Si il en reste à la fin de la semaine, on en saupoudre une salade ou une préparation de légumes. C'est la même chose pour les oléagineux finement broyés. Ceux-ci sont présents pour équilibrer l'apport en acides gras : il existe plus de 25 Omégas différents et plus on diversifie les sources, mieux ils sont assimilés. Enfin les fruits, de plusieurs sortes, apportent les vitamines, les minéraux, les enzymes et les fibres mais aussi les bons sucres, source d'énergie pour notre métabolisme.

En résumé, outre les nutriments essentiels en quantité et bio-disponibles, le Miam-Ô-Fruit apporte du glucose et de bons acides gras, les meilleurs carburants de l'organisme et du cerveau en particulier.

Making off du Miam-Ô-Fruit


À l’avance, une fois par semaine, préparer :

  • 3 c. à s. de graines de lin et 3 c. à s. de graines de sésame finement mixées à conserver max une semaine dans un pot au réfrigérateur.

  • Une bonne poignée d’un mélange d'au moins trois oléagineux ( tournesol, courge, noix, noisette, amande, cajou, pécan, ...), finement mixées à conserver max une semaine dans un pot au réfrigérateur.

Ingrédients par personne :

  • Une demi-banane, écrasée à la fourchette

  • Huile de colza : 2 cuillères à soupe

  • 2 cuillères à soupe du mélange lin-sésame

  • 1 cuillère à soupe du mélange d’oléagineux

  • Le jus d’un demi citron

  • Plusieurs sortes de fruits crus (frais, de saison) (à l'exception de pamplemousse, orange, mandarine, clémentine, pastèque, melon qui se mangent seuls, en dehors des repas).

Bien mélanger la banane et l'huile à la fourchette jusqu'à ce que l'huile ait complètement disparu. Ajouter le jus de citron, mélanger, puis saupoudrer avec les graines broyées et les autres oléagineux. Mettre les fruits frais par-dessus.


Ce qu'on peut ajouter, ce qu'on ne peut pas !

  • Miel et pollen frais s'accordent très bien avec les fruits frais

  • Pas de fruits séchés, même réhydratés

  • Pas de graines ou d'oléagineux prétrempées : ici ce sont les huiles qui nous intéressent dans ces aliments et les tremper complique l'assimilation des huiles.

Encore quelques indications :

  • Il est essentiel de manger lentement et de bien mastiquer le Miam-Ô-Fruit. Cela permet de bien insaliver tous les aliments ce qui les basifie (le contraire d'acidifier) et facilite leur digestion. Quand les aliments ne sont pas avalés immédiatement, ça permet aussi au cerveau de les "repérer" pour préparer ce qui est nécessaire pour bien assimiler les différentes sortes de nutriments.

  • Enfin, si vous souhaitez modifier la présentation de votre Miam-Ô-Fruit, il est possible de le mixer pour en faire un smoothie en écrasant toujours préalablement la banane à la fourchette et en ajoutant 4 à 5 cuillères à soupe d'eau.

ENJOY !


Envie d'en savoir plus ?

  • Le Miam-Ô-Fruit, France Guillain, Editions du ROCHER

  • La Méthode France Guillain, France Guillain, Editions du ROCHER


55 vues

 CAROLINE JACQUES DE DIXMUDE

  • Instagram - Gris Cercle
  • Facebook - Grey Circle

+32 (0) 479 67 97 50 

 

hello@carolinejacquesdedixmude.be

 

www.carolinejacquesdedixmude.be  


Avenue des Ortolans, 99  

1170 Watermael-Boitsfort (Bruxelles)